Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Côte d’Ivoire: Bertin Konan Kouadio dénonce le cavalier seul du RDR du président Ouattara

Kouakou_bertin- CI-Elu député au nom du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et pour la paix (RHDP) en décembre 2011, le président de la jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a confirmé, mercredi 15 mai, ce que les états-majors des deux principaux partenaires de l’alliance au pouvoir nient publiquement. Au cours d’une conférence de presse, Bertin Konan Kouadio, dit « KKB », a confirmé la menace d’implosion du RHDP. Il accuse le Rassemblement des républicains (RDR) d’Alassane Ouattara d’être responsable de cette situation.

Il y a des « velléités hégémoniques du RDR  (qui) ne joue jamais la carte de l’alliance RHDP dans les régions qui lui sont favorables », notamment le Nord. C’est le constat qu’a fait le président des jeunes du PDCI, Bertin Konan Kouadio, en parlant du traitement que le parti du président Alassane Ouattara fait subir à celui de l’ancien président Henri Konan Bédié.

« J’ai le sentiment que le PDCI est le seul à croire à l’alliance et à la porter à bout de bras. Les résultats des dernières élections sont là pour en attester, déplore Bertin Konan Kouadio, qui craint des risques d’implosion de cette alliance. (Celle-ci) ne peut pas continuer, si le PDCI doit la porter seul.»

 

Quid de la présidentielle?

Depuis qu’Alassane Ouattara a rendu publique son intention de se présenter pour un second mandat en 2015 – ce qui est « légitime » selon KKB – une partie des militants et des cadres de l’ancien parti unique redoute en effet que le PDCI ne soit absent de la compétition à venir. « Le parti ne peut pas se payer le luxe de ne pas présenter un candidat à la prochaine présidentielle », prévient ainsi Bertin Konan Kouadio.

Quant à l’appel du Front populaire ivoirien (FPI) de l’ancien président Laurent Gbagbo à un rassemblement avec le PDCI, KKB a indiqué que ce serait au congrès du parti, prévu en octobre, de se prononcer.

Par RFI

Translate »