Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Combats à Walikale

Par BBC

-En République démocratique du Congo, des combats se poursuivent dans la ville de Walikale dans la province du Nord-Kivu, dans l’est du pays.

L’ONG Médecins Sans Frontières dit être incapable de quitter son complexe pour aider la population, mais envoie des médicaments aux hôpitaux de la localité de 20.000 habitants.

 

Si la situation continue de se dégrader, MSF prévoit de quitter la ville, située à l’ouest de Goma. Walikale est au coeur d’une région minière, et est le théâtre de combats depuis plusieurs mois.

Ce mardi, l’armée régulière y a essuyé un contre une milice Maï Maï.

Le groupe, baptisé Raia Mutomboki, a attaqué les Forces armées de la RDC, et pris le contrôle de Walikale.

Raia Mutomboki, qui signifie “population en colère”, est une des nombreuses composantes des forces d’autodéfense populaire, mieux connues sous l’appellation générique de combattants Maï Maï (eau en swahili).

Partis du territoire de Shabunda en province du Sud-Kivu, les Raia Mutomboki étendent actuellement leur branches jusqu’au Nord-Kivu où ils se sont emparés cette semaine de Walikale, désertée par les forces loyalistes.

Selon un des responsables de ce mouvement, joint au téléphone, leur objectif serait d’atteindre la ville de Bunagana en vue d’y déloger les rebelles du M23. Selon des témoins joints sur place, le centre de Walikale est occupé par trois cents combattants armés de lances et de machettes.

Un officier des forces loyalistes a déclaré que ses troupes se sont repliées dans une brousse environnante afin d’épargner la population d’un bain de sang inutile.

Des sources militaires affirment que des renforts en provenance de Kisangani sont arrivés jeudi matin et auraient entrepris de pilonner les positions des Raia Mutomboki.

Les Maï Maï s’enduisent le corps d’un liquide à base d’eau avant d’aller au combat, et qui est censé les protéger des balles.

Ils tissent et défont les alliances selon les saisons.

Ils se battent tantôt contre les rebelles hutus rwandais des FDLR, tantôt contre les mutins du CNDP, devenus M23, et parfois même ils tournent les armes contre les Forces armées de la RDC, comme c’est actuellement le cas avec la chute de Walikale.

Translate »