Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Colette Braeckman virée du Soir: incroyable mais vrai!

Par Sources du Nil
Colette Braeckman

-Incroyable mais vrai. La dame qui faisait l’opinion par force mensonges sur l’Afrique des Grands lacs a été virée du Journal Le Soir.  L’information nous est parvenue par une source sûre, et nous avons eu du mal à le croire. Tellement cette dame s’était identifiée au journal belge Le Soir. Car pour un africain originaire de la région des Grands Lacs, Colette Braeckman signifiait Le Soir et vice-versa. Comme Marie France Cros, c’est La Libre Belgique. Les deux dames ont été toujours décriées pour leur manque d’objectivité dans leurs articles sur la région des Grands Lacs.

Colette Braeckman virée, Le Soir est-il mort pour les Africains des Grands Lacs. Attendons voir si le quotidien belge va trouver un(e) journaliste de qualité (cette fois-ci) pour écrire sur cette région. Nous haïssions les articles de Colette Braeckman, mais nous les lisions quand même, histoire d’être à la page sur la dernière connerie de la journaliste que nous consultions chaque matin, même si les histoires de Colette Braeckman étaient épisodiques. D’aucuns ont pu même penser qu’elle était payée par le pouvoir actuel de Kigali ou celui du Congo pour fabriquer les histoires à dormir debout. Elle était intarissable. Mais en passant elle s’est payée la tête de Mobutu (pour cela les Congolais ne lui en voudront certainement pas) mais au passage, ce fut d’abord Habyarimana, dont la mort par “accident” (selon elle) a emporté plusieurs milliers de morts dans un génocide uniquement tutsi, toujours selon elle. Elle a cirée les pompes de Kabila (père et fils),de sorte que ses confrères, mauvaises langues (peut-être) n’avaient pas manqué de suggérer (Guy De Boeck):

Ne doit-on pas voir quelque chose du même genre dans la limousine présidentielle qui, à ce qu’on dit, attendrait Mme Braeckman à l’aéroport de Ndjili ?

Le contexte congolais étant ce qu’il est, les prises de position de ce genre font aussitôt courir des bruits au sujet d’enveloppes et de gros sous. C’est assez logique de la part des Congolais. Ils ne sont pas pour rien issus du pays du « coupage » !

Pas seulement au Congo mais aussi au Rwanda! Certains ont dû parler d’une histoire d’amour. Un confrère belge, walter Zinzen, avait osé poser la question à Braeckman: « Où est passé dans tout cela l’esprit critique, quand il s’agit de ton ‘Kabila adoré’ ? ». Au Rwanda on a parlé d’une histoire de flirt avec l’ex tout puissant Ministre Jacques Bihozagara!!!! Que d’histoires!!

Pour résumer le comportement de C. Braeckman, en parlant du 4ème pouvoir (celui de la presse),

Le pouvoir a ses ivresses et l’on peut être tenté, parfois, non de relater l’actualité, mais de la faire. Et le vin des « faiseurs de rois » est particulièrement capiteux. Doit-on penser que derrière la question de Walter Zinzen, il y a la supposition que c’est dans ce genre d’ivresse que Colette Braeckman aurait perdu son esprit critique ? (Guy De Boeck)

Pour certains, elle va nous manquer parce qu’elle était source d’inspiration, malgré tout! Et c’est elle qui nous a fait connaître le journal Le Soir.

12 thoughts on “Colette Braeckman virée du Soir: incroyable mais vrai!”

  1. Jean Louis Mbenga

    Collette,

    La vieille,

    Qu’elle soit encore bien virée même dans sa tombe.
    Si sa tombe ne la vire pas, les congolais vont la virer.
    Elle ne vivra jamais en paix.
    Elle a agité, cette diablesse, le flambeau de Génocide au Congo.
    Nous la traduirons tôt ou tard devant les tribunaux compétents.
    C’est fini pour elle et pour ses rides vieillissantes.

    Comme Kimbangu et Lumumba;
    Le Congo ou la Mort.

    Jean Louis MBENGA.
    Résistant Patriote Congolais.
    RPC FRANCE

  2. L’heure de la vérité vient plutôt de sonner pour les Africains en général et singulièrement les pauvres Congolais de la RDC. Et comme le ridicule ne tue plus , ce mémé va encore continuer à narguer d’autres compatriotes dans les tout prochains jours.

    Race de cancrelat !

  3. Bien qu’elle soit journaliste politique au départ; cette femme s’est ensuite caractérisée par la mauvaise foi journalistique, le déni des réalités et une alliénation sans faille à la cause Kabila-Kagamé! Certes l’argent n’a pas d’odeur mais sur ces coups là les congolais se souviendront de ses reponses je cite:… Les rwandais ne comprennent pas pourquoi les congolais les enveullent car selon les rwandais ils ont été traumaitsé par le génocide ()… Kabila n’est plus aimé par les occidentaux car enfin il veut s’en affranchir en voulant reconstruire son pays(allusion aux contrat chinois)…
    Son seul avantage c’est qu’elle avait une tribune pour faire sa propagande! Maintenant elle aura une pension bien arrosé par tout l’argent du congo

  4. Brenda Zairoise

    Je suis vraiment soulagée de voir que le Soir a finallemnt compris que cette dame l’induisait tout le temps en erreur.
    Colette Braeckman a rendu des très mauvais services aux pays du granc lac avec tous les mensonges qu’elles débitait. Il faut dire qu’elle avait toujours de l’inspiration! Et j’ai eu l’occasion de suivre l’une de ses conférences, par défit car je voulais lui tenir tête. Je vous assure que j’étais ahurie de sa fludité verbale alors que le 90% de ce qu’elle racontait ne relevait que de la pure imagination. Et là, je lui ai dit qu’elle se comportait comme une mère pour Kabila. C’était comme on dirait “mon enfant bel enfant”. Tout ce que ce gamin fait est bien pour Colette. Même lorsqu’il va jusqu’à brader les richesses et les régions entières de la RDC pour que les chinois construisent 2km de route à Kin, pour Colette c’est de la bravoure, le pays est en marche, ça bouge. Je dois ajouter que cette femme est passible à la CPI car elle a soutenu et collaboré avec les criminels.

  5. La mise à l’écart de Colette braeckman ne changera en rien la ligne de conduite du Journal “Le Soir” : le mensonge, la manipulation de l’opinion publique et la désinformation ! Un menteur en remplacera un autre, et ainsi de suite… Tant que le monde ne changera pas, “Le Soir” ne changera pas non plus !

  6. Pourquoi faut-il se réjouir du limogeage de C. Brackman d’un journal alors que le système demeure? Un pion est viré, un autre le remplace pour mieux assumer le même rôle; la structue est ressoudée et les pratiques de pillages et de corruption du Congo, entretenues par le système libéral occidental, continuent. C’est qu’il faut, c’est que, la société civile congolaise, bien informée et suffisamment cohérente, arrête le rôle politique des étrangers sur des sujets d’intérêt national et s’implique activement dans le processus de changement politique. Ne dit-on pas que le pouvoir arrête le pouvoir?

  7. Pourquoi faut-il se réjouir du limogeage de C. Brackman d’un journal alors que le système demeure? Un pion est viré, un autre le remplace pour mieux assumer le même rôle, la structue est ressoudée et les pratiques de pillages et de corruption du Congo, entretenues par le système libéral occidental, continue. C’est qu’il faut, c’est que, la société civile congolaise, bien informée et suffisamment cohérente, arrête le rôle politique des étrangers sur des sujets d’intérêt national et s’implique activement dans le processus de changement politique. Ne dit-on que le pouvoir arrête le pouvoir?

  8. Colette Braeckman etait a la recherche de l’argent facile en Afrique. C’est une honte pour le journalisme. Par ailleurs, je ne supporte plus la politique de l’Union Europeenne en Afrique. Je pense que les pays africains doivent plutot regarder vers la Chine et le Brazil. L’Union Europeenne comme toujours supporte les dictateurs africains. Comment pouvez-vous comprendre qu’un “dirigeant” africain vole l’argent de son peuple et depose cet argent en comptes en banques en Europe, achete des biens immobiliers,… Et les europeens ne disent rien la-dessus? C’est tout simplement la complicite entre ces voleurs africains et les europeens. Et vous dites que vous etes civilises! Vous etes tous des voleurs!

  9. La mise à l’écart de cette soit disant journaliste est non seulement une bonne nouvelle pour la Région des Grands Lacs d’Afrique mais aussi pour le peuple belge qui ne va plus continuer à lire ses beuveries. Que Belzebour, le chef suprême des démons, puisse l’accueillir dans son royaume des ténébres.

  10. La mise à l’écart de cette soit disant journaliste inféodée au maître (in)contesté de kigali est non seulement une bonne nouvelle pour la Région des Grands lacs d’Afrique mais aussi pour le peuple belge qui ne va plus continuer à lire ses beuveries. Que belzebour, chef suprême des démons, puisse l’acceuillir comme il se doit.

  11. NZOKUMU YULI Ferdinand

    C. Braeckman est comparable à un fruit mûr qui ne peut échapper à la convoitise et aux jets de pierres de ceux qui se reposent au pied de l’arbre. Elle est une journaliste politique. Comme les opinions divergent dans ce domaine, il est normal qu’elle soit autant soutenue par les uns et combattue par les autres selon le camp dans lequel est se range. Au lieu de jubiler de sa chute, pensez plutôt à l’Africain carismatique de remplacement pour prendre le relais ! Je présume que celui-là ne suscitera pas autant d’intérêt que Braeckman à son époque. Retenons simplement qu’elle a marqué son temps. Je lui tire mes révérences.

    F. NZOKUMU YULI

  12. Si cette info est fondée, ce ne sera pas une grosse perte car il ne s’agit que d’une grosse m….
    Pour moi cette mégère était déjà morte depuis bien longtemps.
    Que le Diable veuille bien l’accueillir dans son royaume des ténèbres.

Comments are closed.

Translate »