Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

C’en est fini – Pauline Lumumba repose pour l’éternité à Nécropole entre “Terre et Ciel”

-Décédée le mardi 23 décembre à Kinshasa, la dépouille mortelle de la veuve Pauline Opango a été inhumée, le lundi 29 décembre 2014, au cimetière de Nécropole entre Terre et Ciel, dans la commune de la N’Sele.

Un culte d’action de grâces a été célébré en sa mémoire à la Cathédrale du Centenaire Protestant dans la commune de Lingwala. Plusieurs personnalités politico-administratives ont assisté à ce culte de suffrage. On a noté la présence du Président de l’Assemblée Nationale, Aubin Minaku, Représentant personnel du Chef de l’Etat, le Président du Sénat, Léon Kengo Wa Dondo, le Premier Ministre s’est fait représenté par le Vice-Premier Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale, Willy Makiashi. Les membres de sa famille biologique, les amis et connaissances ont également compatis à ce malheur qui leur a arraché brutalement la femme qui est restée fidèle 53 ans après la mort de son mari, le tout Premier Ministre de la RDC, Patrice Emery Lumumba, le Héro national.

Après la veillée mortuaire organisée dans la résidence familiale à la Gombe, le cortège funèbre a pris la direction de la Cathédrale Centenaire Protestant pour un culte d’action des grâces. L’Officiant du culte, le Révérend André a tiré sa prédication dans le livre de Psaume 103 au verset 14 à 17. Il a fait savoir que c’est un message de la reconnaissance de David. Il a demandé à tous les fidèles de retenir trois choses essentielles pour la vie : l’être humain, est fait de la poussière et retournera à la poussière. En deuxième lieu, il a mentionné que l’homme vient au monde main vide et y retournera main vide. Enfin, il a exhorté l’auditoire de n’avoir d’autres dettes que celle de l’amour. Selon lui, c’est une recommandation qui est considérée comme le socle de tous les commandements laissés par Jésus-Christ : «Aimez-vous les uns les autres ».

pauline-De ce point de vue, quelques illustrations ont également été faites pour édifier le peuple de Dieu en cette douloureuse circonstance. C’est de considérer l’amour du sacrifice pour les autres. Pour terminer, il a prié l’assistance à présenter tous les projets à Dieu. Car, a-t-il insisté, il n’y a que lui qui protège.

Pauline, modèle pour la nation

Elle n’a pas démérité un seul instant même en Egypte où elle s’était exilée avec ses quatre enfants. Elle est restée dans l’idéal du combat de son époux, Lumumba. Le plus frappant en elle, témoigne-t-on, ce qu’elle est restée fidèle à son mari, 53 ans durant jusqu’à ce que la mort la surprenne dans son lit en plein sommeil à l’âge de 77 ans. L’association des femmes des premiers et vices-premiers Ministres, par le biais de sa présidente Mpinga Kasende a témoigné la générosité de cette grande dame. «Maman Pauline est restée une modèle de tranquillité, femme sociable, elle s’est beaucoup investie dans leur association comme sœur ainée». Pour sa part, François Lumumba a, dans l’adresse de la famille, regretté la disparation de leur maman qu’ils ne rêveront plus jamais. Ainsi, des prières ont été adressées à Dieu pour qu’Il la reçoive dans son Royaume de paix.

Par Cédric Beya

Translate »