Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

CAN 2015: Dieumerci Mbokani, cadeau du ciel pour la RDC

MBOKANI-Avec deux buts inscrits face au Congo-Brazzaville, Dieumerci Mbokani a largement participé à la qualification de la République démocratique du Congo pour les demi-finales de la CAN 2015. L’attaquant vedette congolais a désormais en tête cette confrontation à venir face à la Côte d’Ivoire, mercredi 4 février à Bata.

De notre envoyé spécial à Bata,

Son visage ne porte plus les rictus de l’insatisfaction et de la frustration. Dieumerci Mbokani, joueur talentueux doté d’une forte personnalité, vous regarde dans les yeux et se lâche. « C’est ça le football. J’ai été très critiqué et je marque deux buts. Mais j’ai travaillé toute la semaine. Contre le Congo, c’était un match décisif et j’ai fait mon travail. Je suis fier, je suis heureux. Je suis un attaquant. » Sa voix est posée. Il esquisse enfin un sourire. Les Léopards sont de retour et l’enfant de Kinshasa avec. « Dites à mon peuple de nous soutenir encore plus. On veut aller en finale ! »

Florent Ibenge : « Ce gars fait énormément de travail »

La veille de ce choc fratricide, Florent Ibenge, le sélectionneur des Léopards, avait encore répété tout le bien qu’il pensait de son joueur. « C’est fait, il a marqué et je suis heureux pour lui. Ce gars nous fait énormément de travail et beaucoup de gens ne s’en rendent pas compte. Il a été beaucoup critiqué au pays, il montre encore une fois que c’est un grand joueur. » On n’enterre jamais un buteur.

« Je dédie ce succès au RSC Anderlecht. Si je suis à ce niveau, c’est grâce au club qui m’a toujours aidé », avait écrit Mbokani après sa victoire. « J’ai probablement disputé l’un des meilleurs matches de ma carrière », confie-t-il sur le site d’Anderlecht. « Que je puisse marquer deux fois après avoir été mené 2-0, est tout simplement fantastique pour moi, mes coéquipiers et pour tout le pays. » En Europe, ses passages à Anderlecht (2006-2007) et au Standard de Liège (2007-2010) restent encore dans toutes les mémoires.

Patrice Neveu, ancien coach de la RDC entre 2008 et 2010, disait à l’époque de Mbokani : « C’est un vrai buteur, adroit, doté d’un très bon jeu de tête, capable de ” remiser ” et de prendre la profondeur. » Le vainqueur du Soulier d’or belge avec le RSC Anderlecht en 2012 a toujours fait l’unanimité autour de lui sur son talent. C’est au TP Mazembe que Dieumerci Mbokani s’est révélé il y a dix ans.

Meilleur buteur de la CAN 2015 ?

A 27 ans, Dieumerci Mbokani a disputé en Afrique du Sud en 2013 sa première Coupe d’Afrique des nations. Il avait marqué un seul but face au Mali. Pour l’instant, il a doublé la mise. « Avant le match, je lui ai dit : ” Tu peux te battre comme tu veux, tu peux garder les ballons, mais un numéro neuf ça doit marquer  », confie Youssouf Mulumbu. Le milieu de West Bromwich Albion n’hésite pas à couvrir d’éloges son coéquipier : « Il était frustré par son manque de réussite et toutes les critiques qu’il a reçues, explique-t-il. Aujourd’hui, je crois qu’il est libéré. »

Va-t-on assister à un autre grand match de Dieumerci Mbokani face à la Côte d’Ivoire ? « Il n’a pas beaucoup de réussite avec l’équipe nationale alors qu’il est très fort avec ses clubs. Mais attention, c’est un chasseur de buts et il n’y a pas de raison qu’il ne finisse pas meilleur buteur de cette compétition », précise l’ancien joueur du PSG.

Claude Le Roy, à la tête du Congo et qui avait en charge la sélection de la RDC lors de la dernière CAN, connaît bien le garçon. « Ils sont rares les avants aussi complets et avec autant de qualités », a toujours dit Le Roy, qui trouve Dieumerci Mbokani « très concerné par cette CAN ». Alors Dieu merci, la RDC a Mbokani !

RFI

Translate »