Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Cameroun: les consommateurs redoutent une augmentation du prix du carburant

Par RFI

-Le prix du carburant à la pompe va-t-il augmenter au Cameroun ? C’est ce que craignent les consommateurs alors que le débat sur la question est lancé dans les média publics. Le pays subventionne en effet les produits pétroliers afin de geler leurs prix et la question de la suppression de ces subventions revient régulièrement sur le devant de l’actualité.

Officiellement, aucune décision n’a été prise sur une prochaine augmentation du prix du carburant. Mais certains signes ne trompent pas. Depuis quelques jours, les médias publics, très proches du pouvoir, communiquent un message sans équivoque : les subventions coûtent trop cher à l’Etat.

La facture s’élèverait à plus de 1 000 milliards de francs Cfa ces quatre dernières années. C’est l’équivalent, peut-on lire, de 60 % d’augmentation de salaire dans la fonction publique. Autre argument invoqué : ces subventions profiteraient essentiellement aux plus riches.

De leur côté, des associations de consommateurs affirment, à l’issue de leur consultation avec les pouvoirs publics, craindre une augmentation imminente. Dans un communiqué, le RAS, le Réseau de consommateurs d’énergie, affirme ainsi qu’il n’acceptera pas l’augmentation d’un seul centime du prix du carburant.

Au manque à gagner avancé par l’Etat, l’association oppose « le tripatouillage permanent des chiffres de la manne pétrolière », manne qui selon elle, permettrait largement de couvrir les subventions.

Le gel du prix de détail des produits pétroliers a été adopté en 2008, juste après les émeutes de la faim. Un possible réajustement des prix fait craindre aux Camerounais une augmentation du coût de la vie, et crée régulièrement la controverse.

Translate »