Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Attention:Joseph Kabila pour un référendum sur la Constitution !

Joseph Kabila
Joseph Kabila

-Il a appelé la MP à la discipline, il a refusé toute pression et rappelé qu‘il n‘a pas de dauphin. Reportée à deux reprises après avoir été annoncée comme hautement stratégique, la réunion de la Majorité présidentielle a eu lieu finalement hier à Kingakati sous la haute main de Joseph Kabila !

Alors qu’il était prévu que cette rencontre ne concernerait que le Sénateur Députés de cette plate-forme politise, les impératifs et autres besoins du moment ont fait que celle- ci soit finalement élargie à tous les cadres de “la famille “, les gouverneurs de province et les autres ambassadeurs accrédités à l’étranger.

Comme on peur le constater le décor ainsi planté suffisait pour indiquer l’importance que Joseph Kabila et ses lieutenants attachaient à l’événement mais aussi surtout aux décisions subséquentes qui impliqueraient responsabilité de chacun de participants !

D’après des témoins anonymes qui épiaient dans l’ombre ces visiteurs peu habituels de l’ermitage de Kingakati, tous ces hommes et femmes affichaient des traits de visage qui trahissaient une certaine angoisse !

Et pour cause ?

En effet, à leur arrivée hier à Kingakati, les “ membres de la famille “ ignoraient tout ou presque du contenu concret de l’ordre du jour de la rencontre à la demande expresse de leur autorité morale qui seul, maîtrisait celui-ci jusque dans s’est moindres détails !

En somme il y avait de quoi s’inquiéter au départ avoue un participant à la rencontre qui a requis l’anonymat, étant donné la délicatesse de sujets qui circulaient déjà dans l’opinion au pays et dans le reste du monde ; à savoir la modification de certaines dispositions de la Constitution en vue de rendre Kabila éligible en 2016 et la formation du gouvernement de cohésion nationale annoncé par ce dernier en octobre de l’année écoulée !

Mais que s’est-il donc passé exactement hier à ce qui semble avoir été une véritable messe noire à Kingakati ? Quels sujets ont-ils été abordés par les participants à cette rencontre ? Enfin, quelles options y ont-elles été levées en engageant la responsabilité de chacun de membres de Majorité présidentielle pris individuellement ?

Il est pratiquement impossible de répondre à toutes ces questions dans le cadre de la présente livraison de notre Journal étant donné que le compte rendu officiel public au moment où nous mettions sous-presse n’a été que très partiel.

Mais selon des participants à cette rencontre l’objectivité n’est pas à mettre en doute, la réunion de la Majorité présidentielle tenue hier à Kingakati a été à la limite une véritable pétaudière au point de ne pas être en mesure de réunir l’unanimité autour des options levées à la sauvette par les participants !

En effet, d’après des sources dignes de foi, Joseph Kabila a appelé la Majorité Présidentielle à la discipline et de bien travailler en vue de mériter la confiance du peuple en 2016. Il a rappelé à l’intention de tous les participants qu’il n’a pas désigné de dauphin. Une idée qui sera bien comprise après les commentaires des membres de sa famille politique qui s’en suivront bien après. Il a refusé toute pression et promis l’application de la loi d’amnistie dans les prochains jours si pas incessamment à l’instar de la formation du gouvernement de Cohésion nationale. Il n’exclut pas l’organisation d’un référendum en cas de besoin et a souhaité que la session parlementaire actuelle soit hautement politique. Il est prêt de financer l’organisation de la consultation sur la révision de la Constitution qui divise à l’heure actuelle plusieurs Congolais. On en saura un peu plus sur les réelles intentions du successeur de Mzee. Il a ramassé les questions qui ont été soulevées à travers les conversations et les débats politiques sans toutefois donner des réponses précises.

KAMBALE MUTOGHERWA- Tempete des tropiques

Translate »