Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Afrique du Sud : sursis pour des clandestins

South_africa_police_migrant-La Haute Cour de justice en Afrique du Sud a ordonné la suspension temporaire des expulsions de nombreux clandestins récemment arrêtés lors d’une série de raids menés par la police.

Plus de 300 sans-papiers devaient être renvoyés vers leurs pays respectifs, au lendemain des incidents xénophobes qui ont récemment secoué l’Afrique du Sud.

A la suite de ces incidents, la police avait lancé des opérations destinées, selon les autorités, à ‘‘prévenir contre le crime’’.

Elle avait alors arrêté des centaines de ressortissants d’autres pays d’Afrique sub-saharienne vivant illégalement dans le pays.

Les autorités sud-africaines s’étaient retrouvées dans une situation délicate où elles devaient à la fois faire cesser les attaques et durcir les conditions de séjour des migrants.

Les clandestins arrêtés lors de raids nocturnes successifs de la police sont détenus au centre de rapatriement de Lindela, à 25 km de Johannesburg.

Selon la correspondante de la BBC à Johannesburg, ils devaient être expulsés mercredi.

Mais leur expulsion a été suspendue pour deux semaines au moins après que l’ONG Lawyers for Human Rights est allée à la Haute Cour de Johannesburg pour plaider en faveur des clandestins.

Les avocats des clandestins, préalablement interdits de consultation avec leurs clients, ont pu les voir mardi.

(bbc)

Translate »