Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

29ème anniversaire de l’UDPS- Tshisekedi appelle à la lucidité pour relever les défis électoraux

Par  Le Potentiel

Etienne Tshisekedi menace de répondre aux provocations. Au cours de la célébration du 29ème anniversaire de l’UDPS, le sphinx a ouvert la campagne de mobilisation de son parti dès hier. Il en appelle à la lucidité des militants pour relever les défis électoraux.

Le 29ème anniversaire de la création de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a été célébré hier mardi 15 février, au devant de la permanence du parti à Limete, faute d’un accord d’occupation des installations de la Foire internationale de Kinshasa, où la manifestation a été initialement prévue.

Devant des milliers de partisans, sympathisants et invités, le leader de l’UDPS a dénoncé en lingala, une des quatre langues nationales du pays, le complot qui a abouti à la célébration de cet événement dans la rue et non dans un cadre approprié, comme souhaité.

Le sphinx promet, sous les acclamations de ses militants en couleurs du parti, et de figures importantes de l’Opposition congolaise, de tout déballer lors d’une conférence de presse annoncée pour dimanche 20 février prochain, avant la tenue imminente d’un meeting populaire, le 24 avril au stade Tata Raphaël, pour fêter l’anniversaire de la victoire de son parti sur le Mobutisme.

Deux doigts en l’air, devant un monde drainé au devant de la permanence du parti à Limete, Tshisekedi menace en lingala : « mbala oyo balinga balinga te, to kosala meeting wana, na stade Tata Raphaël… » (Comprenez, qu’ils le veuillent ou non, nous tiendrons notre meeting au stade Tata Raphaël).

L’opposant historique à Mobutu a, par ailleurs, invité les combattantes et combattants de l’UDPS à suivre attentivement les recommandations formulées par le secrétaire général du parti, Jacquemin Shabani, avant de rappeler la cotisation mensuelle pour l’organisation du parti.

Un autre moment fort de la célébration a été le discours du secrétaire général de l’UDPS, Me Jacquemin Shabani avant la prise de parole de son président. Après le rappel historique de la célébration, avec la mise en exergue des causes profondes de la lutte, les quelles causes restent les mêmes ce jour, le nouveau secrétaire général du parti attend de siens la lucidité, la méthode et le courage pour relever les défis électoraux.

Haranguant la foule, Jacquemin Shabani en appelle à la vigilance du peuple congolais, avant de rendre un vibrant hommage, entrecoupé par des applaudissements, aux peuples frères de la Tunisie et de l’Egypte. Il est là, dit-il, pour conduire Etienne Tshisekedi à la victoire finale à la tête du pays. Entend-t-il, pour ce faire répondre à la virilité du jeu développé sur la scène politique: « Parce que le camp de la mouvance présidentielle est déjà en pleine campagne avant le temps, dès ce jour, l’UDPS entre aussi en campagne de mobilisation. L’UDPS répondra désormais, coup sur coup à toute provocation, parce que l’action finale est proche…De même le parti subira les attaques de tous bords, d’où la forge du moral à toute épreuve. »

Au delà de ses prérogatives traditionnelles de secrétaire général, Me Shabani s’assigne la mission de parfaire la concorde, l’harmonie et la convivialité au sein du parti à la volonté de son président national. Une tâche qui ne s’annonce pas si facile, comme il l’entend, avec la maison UDPS, divisée autour des idéaux.

Pitshou Mulumba

Translate »