Copyright de l’image AFP

La CAF a assuré dimanche le président de la Fifa du « soutien de l’Afrique » pour sa réélection en 2019.

Elu en 2016 alors que l’instance mondiale était en plein scandale de corruption, Gianni Infantino a annoncé en juin sa candidature à un second mandat.

Le congrès électif de la Fifa aura lieu le 5 juin 2019 à Paris.

A lire aussi :

La FIFA prolonge la suspension de Kwesi Nyantakyi

La Fifa menace de suspendre la Sierra Leone

« J’estime de mon devoir (…) d’annoncer ce soutien de l’Afrique », a déclaré le président de la CAF, Ahmad, lors d’une réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football, dans la ville égyptienne de Charm El-Cheikh, en présence du président italo-suisse de la Fifa.

« En plus du soutien électoral, vous avez l’engagement et l’implication de (…) tous les présidents des fédérations africaines », a ajouté le président de la Fédération royale marocaine, Fouzi Lekjaa, s’exprimant au nom des 54 fédérations du continent.

A lire aussi : La Fifa prolonge sa tutelle sur le football camerounais

« Ça signifie beaucoup pour moi », a réagi Gianni Infantino.

« Depuis bien avant mon élection, je l’avais dit et j’ai mis en place tout pour faire en sorte que le futur soit vraiment en Afrique », a assuré, devant les délégations réunies, ce juriste de formation et ancien numéro deux de l’Union des associations européennes de football (UEFA).

L’origine de l’article >>