Dix choses à savoir sur Akon, artiste multi-casquette

Dix choses à savoir sur Akon, artiste multi-casquette

Chanteur, homme d’affaires, philanthrope à ses heures… Cet Américain d’origine sénégalaise s’implique de plus en plus en Afrique. Et comme toujours, il voit – très – grand.

L’artiste veut créer une monnaie virtuelle, l’« Akoin », qu’il espère voir utilisée sur tous les smartphones d’ici à la fin de l’année. Il imagine aussi bâtir une ville futuriste au sud de Dakar, à cinq minutes de l’aéroport, qu’il baptiserait « Akon Crypto City ».

Cette « Akon Crypto City » s’étendrait sur 2 000 ha que Macky Sall, le président, aurait offerts à l’artiste. Les deux hommes se sont rencontrés à de multiples reprises, mais ne seraient pas véritablement des proches.

Né le 16 avril 1973 à Saint-Louis (Missouri), Akon, de son vrai nom Alioune Badara Thiam, est le fils de deux artistes d’origine sénégalaise : la danseuse Kine Gueye Thiam et le percussionniste Mor Thiam, aussi à l’aise dans des groupes de jazz que dans des ensembles de musique traditionnelle. Il appartient à l’ethnie dogon et possède une propriété à Dakar.

(3)

Share



Translate »