Audience en appel du procès Moïse Katumbi mercredi à Lubumbashi

-Une audience en appel a été fixée à mercredi à Lubumbashi, principale ville du sud-est de la RDC, dans l’affaire pour laquelle l’opposant congolais Moïse Katumbi, candidat déclaré pour la présidentielle, a été condamné à trois ans de prison.

Il s’agit d’un procès en appel, a expliqué à VOA Afrique Me Jean-Jospeh Mukendi, l’avocat de l’opposant.

” Le tribunal de grandes instances a fixé à mercredi à Lubumbashi la cause en appel qui oppose M. Katumbi au ministre public “, a-t-il précisé.

Moïse Katumbi avait été condamné par contumace à trois ans de prison en mai 2016 pour spoliation d’immeuble, dans un procès dont le plaignant était un sujet grec Alexandros Stoupis Emmanouil.

La condamnation était prononcée alors que M. Katumbi venait de quitter le pays pour des soins à l’étranger sur autorisation du procureur général de la République.

L’opposant souffrait des effets de violences physiques subies lors des altercations entre ces partisans et les forces de l’ordre alors qu’il se rendait au parquet, convoqué pour une affaire de recrutement des mercenaires dont il était accusé.

L’affaire des mercenaires avait éclaté juste après la déclaration de la candidature de l’ancien gouverneur de l’ex-gouverneur de l’ancienne province du Katanga à la présidentielle. Ses proches ont été arrêtés et parmi eux, un de ses garde du corps américains, Daryl Lewis, qui a été relâché quelques mois plus tard. Mais les autres croupissent depuis en prison sans procès.

Récemment, le procureur de la république a révoqué l’autorisation accordé à Katumbi pour des soins à l’étranger au motif qu’il aurait violé la consigne de garder le silence à laquelle il était assigné.

Avec AFP

(136)

Share



Translate »